La Macaronésie

Peu de gens connaissent ce nom qui englobe les archipels de l’Océan Atlantique composés par les îles des Açores, les îles des Canaries, les Iles du Cap-Vert et Ile de Madère. Comme le climat y est variable mais, malgré tout, de type méditerranéen (pluies réduites en été) il m’a fallu faire un choix en me limitant aux espèces ne nécessitant pas d’arrosage en été. De plus, j’ai ajouté à cette zone des plantes xérophytes des côtes marocaines et du sud de l’Espagne et, bien sûr, j’y ai maintenu certaines poussant naturellement ici.

Parmi toutes ces plantes, certaines sont de vie courte comme les vipérines (Echium sp.), les anthémis (Argyranthemum frutescens), etc., et de ce fait cette zone évolue davantage que les autres au fil des années. Malgré tout, cette zone s’organise autour de plantes typiques de la flore macaronésienne. Citons les dragonniers (Dracaena draco), les Aeonium, Pinus canariensis, la sauge des Canaries (Salvia canariensis) qui se naturalise abondamment, tout comme les pterocephalus et le Retama monosperma du sud de l’Espagne.

 

Galerie de photos