groupe de Chamaedorea tenella

Zone


Amérique centrale et du sud



montanoa bipinnatifida

Une fracture dans la pente divise naturellement cette zone en deux parties. La moins escarpée, où la végétation locale, plus dense, a accumulé davantage d’humus que l’autre partie plus pentue.

Sur la premère partie plus riche et ombragée, on trouve d’énormes amas rocheux qui ont été utilisés pour mettre en valeur les végétaux de sous-bois comme:

  • les palmiers de petite taille tels que Chamaedorea, Lytocaryum, etc., 
  • des Bromeliaceae dont une intéressante collection de Tillandsias
  • des orchidées, il est à noter qu’Epidendrum radicans a pris possession des rochers et commence à se naturaliser par semis, 
  • des Zamiaceae   d’Amérique centrale y poussent et fleurissent parfaitement.

L’autre partie, très ensoleillée, a été plantée de végétaux héliophiles. Parmi eux : 

  • des palmiers, diverses espèces de Syagrus, Allagoptera, Trithrinax, Butia, et certains de climat méditerranéen comme les Brahea, Jubaea
  • des Bromeliaceae xérophytes Dyckia, Hechtia, Puya,  et bien sûr, 
  • des cactus et autres succulentes qui n’ont pas  besoin d’être arrosés en été.
Galerie de photos